Archives pour la catégorie Divers

Installation électrique

Senthil vient de passer 10 jours sur place en Inde, à l’occasion du mariage de Poobalan, notre ingénieur.

2015.06.26_275w

2015.06.26_477w

Il en a profité pour – enfin – finir les travaux électriques.

2015.06.23_012

Premier chantier : passer les câbles dans les gaines installées lors de la construction.

2015.06.23_002   2015.06.23_005

2015.06.23_004w

2015.06.24_017

… et installation des tableaux électriques, prises, interrupteurs et douilles.

2015.06.29_004

2015.06.29_006

Tout est prêt, il ne manque que… l’électricité !

Mini inauguration

Nos partenaires du Bharatha Shakti Trust ont souhaité organiser une mini inauguration de l’école lors de la visite de Klaus sur place.

Il a ainsi eut l’honneur de couper le ruban…

2013.01.29_01

… participer à la prière d’inauguration…

2013.01.29_02

… et encadrer la première classe dans le bâtiment !

2013.01.29_03

2013.01.29_04

Pause…

Le chantier est momentanément en suspens : nous avons fini la plus grande partie du gros œuvre (il ne manque plus que les murs et murets en brique), nous faisons actuellement le point sur les finances ainsi qu’une estimation du coût de la phase finale du rez-de-chaussée. Je suis actuellement en France, je serai bientôt de retour en Inde et le chantier devrait reprendre dans les semaines qui viennent.

N’hésitez pas à nous laisser votre adresse email et nous vous tiendrons au courant dès la reprise des travaux… A bientôt !

Cette fois c’est sûr, c’est pour demain…

Nous venons de recevoir 2 chargements de ciment …

… et un chargement de gravier fin. Nous avons déjà du gros gravier et suffisamment de sable, nous sommes fin prêts pour demain.

L’équipe du fer à béton fini l’entrée …

… ainsi que les bords des poutres de l’arrière du bâtiment.

De leur coté, les électriciens ont parfois un peu de mal à faire passer leurs gaines dans ce dédale de fer, et il est parfois nécessaire de retordre un peu les barres.

Comme vous avez déjà pu le voir précédemment, il est de tradition de faire une Pooja (cérémonie d’offrande) avant une étape majeure de construction. Comme d’habitude nous voici au coin Nord Est du bâtiment.

Notre ami anglais Klaus, qui participe au projet en vendant des tableaux à Londres au profit de l’école (www.ganesh-arts.com), casse la première noix de coco …

… puis c’est au tour de notre ingénieur …

… et enfin votre humble serviteur, plus décontracté que la dernière fois : je préfère la truelle à la machette 😉

Puis notre maçon en chef verse le premier plateau de béton.

Voila, demain tous cela sera rempli de béton…

Tiens, personne sur le chantier?

Vous vous demandez sûrement quel rapport peut bien exister entre cette photo et le chantier ? C’est simple : la fille du patron de l’équipe du fer à béton se fait percer les oreilles aujourd’hui et donc personne n’est venu travailler. Ici on organise une grande fête à cette occasion où toutes ses connaissances sont invitées.

J’ai pris ces photos il y a deux mois, lors d’une cérémonie similaire. Visiblement plus de peur que de mal…

Sacrés bovins

Aujourd’hui c’est la fête des vaches et des boeufs : la légende veut en effet que la population bovine accepta d’aider l’homme à labourer les champs, à la seule condition d’être fêté et honoré une fois par an.

Tout un rituel est dédié à nos amis bovins : ici par exemple la tradition veut que l’on dispose à l’entrée de l’étable trois bassins de bouse respectivement remplis de tumérique, de lait et d’urine de vache. Les vaches sont ensuite rentrées et plus ces petits bassins sont piétinés, plus l’année sera bonne et auspicieuse…

Qui dit fête, dit bon repas : pour les remercier du service qu’ils rendent toute l’année, un dessert à base de riz est distribué à la main à toutes les vaches et tous les bœufs. On est loin du cauchemar des stabulations, pourvu que ça dure…

Tout va bien, ça déborde…

Tôt ce matin, nous faisons bouillir du lait frais avec du riz et de la mélasse, puis nous laissons le mélange déborder – ce qui explique le nom de la fête. Nous préparons ensuite un ‘Pongal’ salé et un sucré qui sont distribués aux enfants de l’orphelinat et aux participants.

Durant cette fête les gens consomment de la canne à sucre, préparent des en-cas et des desserts, se rendent visite l’un l’autre et échangent des vœux. Happy Pongal !

Happy Pongal !

Pongal est la fête qui marque le début de la période où le soleil parcourt dans le ciel ses six mois de course les plus septentrionales, considérée comme auspicieuse. C’est dans cette période que l’on planifie les évènements importants. La fête dure 3 jours, le chantier reprendra donc normalement samedi.