Archives pour la catégorie Electricité

Poteaux électriques

Et la voici l’électricité !

D’abord, des mini fondations pour chacun des 5 poteaux…

2015.06.23_017

… préparation du câble …

2015.06.24_005

2015.06.24_008

2015.06.24_012

… on coupe quelques branches sur le passage …

2015.06.24_023

… et il n’y a plus qu’à tirer (depuis le bosquet à gauche) pendant que le chef (à droite) fait contrepoids 🙂

2015.06.24_032

Et voilà, c’est relié au tableau de l’école !

2015.06.29_009

Notre électricien fait un petit test joignant l’utile à l’agréable (c’est quand même plus facile de percer des trous AVEC l’électricité) – veuillez noter le branchement hautement sécurisé…

2015.06.25_006

Installation électrique

Senthil vient de passer 10 jours sur place en Inde, à l’occasion du mariage de Poobalan, notre ingénieur.

2015.06.26_275w

2015.06.26_477w

Il en a profité pour – enfin – finir les travaux électriques.

2015.06.23_012

Premier chantier : passer les câbles dans les gaines installées lors de la construction.

2015.06.23_002   2015.06.23_005

2015.06.23_004w

2015.06.24_017

… et installation des tableaux électriques, prises, interrupteurs et douilles.

2015.06.29_004

2015.06.29_006

Tout est prêt, il ne manque que… l’électricité !

Les finitions

Nous voici de retour en ligne. Nous sommes maintenant dans les finitions – peintures et sol : d’abord une sous-couche de peinture sur les murs et plafonds.

Tout les conduits électriques avaient d’abord été posés, puis les tranchées rebouchées. Nous placerons les câbles à l’intérieur seulement une fois le raccordement par l’EDF local effectué.

Nous avons également fini les sols recouvrant les gaines qui alimenteront les différentes prises électriques.

Reste à finir les tuiles sur la partie avant du toit, et les couches de peintures finales. Les ouvriers sont en ce moment en vacances. Les travaux devraient reprendre dans une petite semaine.

Une journée bien remplie

Cette fois-ci c’est le grand jour, nous coulons la dale du toit. Une équipe spéciale est venue pour l’opération, et commence d’abord par préparer le système d’acheminement du béton sur le toit.

Il est important de bien positionner et de bien caler la bétonneuse.

Pendant qu’on verse sable, ciment et gravier, la bétonneuse mixe le mélange précédant et verse le tout dans un bac treuillé vers le toit.

Sur le toit, tout n’est pas encore tout à fait prêt, l’électricien fini son installation …

… il colmate de la glaise autour de chaque composant qui devra ressortir du plafonds (ici un ventilateur) pour que le béton ne le cache pas complètement, et ainsi pouvoir le retrouver plus facilement lorsque nous retirerons le coffrage.

De leur coté, les maçons reverifient une dernière foi les niveaux.

Bon aller, il est maintenant 8 heure, il faut se mettre en marche, la journée sera longue.

Des tôles sont disposées sur le fer à béton pour faciliter la rotation des deux brouettes.

On rempli toujours les poutres en premier …

… puis les bords du toit …

… pour lesquels le mélange est plus sec, pour une meilleure accroche.

C’est l’effervescence sur le toit : pendant que certains coulent le béton, d’autres posent les derniers coffrages, et d’autres des cales sous le fer à béton…

Le béton est soigneusement réparti pour obtenir la même épaisseur partout…

… parfois avec l’aide d’un « vibrateur » que nous avons loué pour la journée.

La plupart des ouvriers passent la journée entière pieds nus dans le béton, les autres sont en claquettes, et seulement un d’entre eux est équipé de bottes…

Voici l’outil complémentaire du vibrateur, il permet aussi de bien faire le niveau.

Le béton coulé le matin est « rayé » dès qu’il est un peu durci, pour faciliter l’accroche de ce qui y sera posé par la suite.

Ouf, le camion d’eau vient d’arriver ! Nous sommes à la fin de notre réservoir et une coupure de courant générale depuis midi nous empêche de faire le plein. Notre ingénieur ici au téléphone est rassuré. Il tente maintenant d’organiser de l’éclairage car le retard pri nous obligera à finir de nuit.

Les ouvriers fonts leur maximum pour accélérer la cadence …

… mais le soleil est déjà bien bas …

… et très rapidement, il devient indispensable d’installer des spots.

Nous finissons enfin, tout s’est bien passé, mais il est 2 heure et demi du matin et nous sommes tous épuisés…

Cette fois c’est sûr, c’est pour demain…

Nous venons de recevoir 2 chargements de ciment …

… et un chargement de gravier fin. Nous avons déjà du gros gravier et suffisamment de sable, nous sommes fin prêts pour demain.

L’équipe du fer à béton fini l’entrée …

… ainsi que les bords des poutres de l’arrière du bâtiment.

De leur coté, les électriciens ont parfois un peu de mal à faire passer leurs gaines dans ce dédale de fer, et il est parfois nécessaire de retordre un peu les barres.

Comme vous avez déjà pu le voir précédemment, il est de tradition de faire une Pooja (cérémonie d’offrande) avant une étape majeure de construction. Comme d’habitude nous voici au coin Nord Est du bâtiment.

Notre ami anglais Klaus, qui participe au projet en vendant des tableaux à Londres au profit de l’école (www.ganesh-arts.com), casse la première noix de coco …

… puis c’est au tour de notre ingénieur …

… et enfin votre humble serviteur, plus décontracté que la dernière fois : je préfère la truelle à la machette 😉

Puis notre maçon en chef verse le premier plateau de béton.

Voila, demain tous cela sera rempli de béton…

Les travaux de la dalle se poursuivent

11.30_06_flour-concret

La dalle sur les fondations repose sur une couche de sable, le travail commence donc ce matin par acheminer du sable.

11.30_10_flour-concret

Cela n’a l’air de rien, mais n’essayez même pas de porter un sac de sable sur la tête comme cette ouvrière, c’est vraiment beaucoup trop lourd pour qui n’a pas des années d’entraînement (croyez-moi) !

11.30_34_flour-concret

Les pierres sont triées par calibre.

11.30_39_flour-concret

Pour compléter la dalle, une couche de ciment sec et ajoutée et arrosée pour finir de boucher les derniers espaces vides entre les pierres.

11.30_50_flour-concret

Enfin, le tout est à nouveau tassé au pilon.

11.30_44_flour-concret

Notre ingénieur (à droite) discute avec l’électricien et son assistant pour finaliser les plans et vérifier sur le chantier que tout soit en ordre pour le réseau électrique du bâtiment.